Peinture et masquage d'un modèle

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Michel Jugie
Messages : 1288
Inscription : 19 juil. 2011, 22:48
Localisation : Paulhan

Peinture et masquage d'un modèle

Message non lu par Michel Jugie » 20 mars 2019, 11:37

Voici quelques astuces utilisées pour peindre mes modèles.

Pour le masquage, j'utilise du ruban de masquage classique, couleur crêpe que l'on trouve partout (ici c'est du 3M).
J'en ai utilisé un rouleau entier pour le Goose.
Je n'ai pas trouvé le ruban pro spécial carrosserie que Jean m'a montré en photo.
Il y a aussi la version en bleu, spécial vitre mais moins souple en courbe.

Pour les courbes, je fais des patrons en papier épais à la main à l'aide de pistolets de dessin ( trucs en plastique transparent décrivant des courbes elliptiques ) en m'inspirant de la décoration du réel.
Sur une plaque de verre, je colle des bandes de ruban de masquage qui se chevauchent afin de couvrir une zone courbe.
Le mieux serait d'avoir un ruban assez large, cela existe mais je n'en avais pas pour le Goose.

Je mets mon patron dessus, je trace sur le ruban, puis je découpe ces bandes au cuter suivant la forme demandée.
La plaque de verre permets de décoller sans trop de dommage les rubans adhésifs pour les recoller sur le modèle.
Avec le même patron je trace au crayon sur le modèle le contour de la courbe.

J’applique les bandes de ruban découpées en suivant le tracé fait au crayon.
Cela prends beaucoup de temps et comme il y a 2 cotés, on inverse le patron et rebelote pour faire la symétrie...
Si la forme obtenue est bof, ce sera bof des 2 cotés, mais symétrique !

Et mon astuce n'est pas toujours top car la surface d'application n'est pas toujours plane, comme par exemple sur la dérive , les saumons, ...
Je n'ai pas une machine pour découper le vinyle ou le papier comme une Silhouette Caméo pour faire les masquages. Mais j'y pense.

Pour la peinture j'utilise un aérographe PAASCHE avec une buse de 1,07mm.
C'est une peinture bi-composant MONOPOL polyuréthane type 701 trouvé chez VIDALAUTO (Ets Benoit) à Clermont l'Hérault.
Il réalise à la demande la couleur voulue que je choisie avec un éventail de couleurs RAL.
Je vous recommande VIDALAUTO pour les conseils, la gentillesse et le prix pas très élevé, exemple 500gr du bleu RAL5012 à 7.90€ ( au quel il faut rajouter diluant+durcisseur).

Par les températures actuelles de mars, 18-21°C, c'est beaucoup plus facile à gérer que lors de la peinture de l'Albatross faite par 35°C à l'ombre en août 2017 !
Je commence à mieux maitriser l'application, presque plus de coulure, pot life environ 1h.
Ce qui fait le fini, c'est l’apprêt, le matériau et le ponçage pour préparer la surface.
Pour le Goose j'ai passé l'apprêt au petit rouleau mousse, pas terrible, heureusement le ponçage a limité l'effet granuleux.
Le matériau peint va du bois fibré+résine, du Diacov, du balsa gorgé de bouche pore.
Il y a quelques différences d'aspect, seuls les spécialistes le verront, mais à 2m, puis en vol, c'est tout pareil.

MJ

Répondre

Revenir à « TECHNIQUES »